Passer au contenu Passer au pied

Longueur de potence de vélo de route : quelle est la bonne pour vous ?

potence vélo 2

Suer les petites choses

De nombreux facteurs doivent être pris en compte lors de l'achat, de la construction ou de la mise à niveau de votre vélo. On dit souvent que la meilleure mise à niveau vers un vélo de route est des roues plus légères, car elles contribuent de manière significative à l'aérodynamisme et sont le meilleur endroit pour gagner du poids. L'une des décisions les plus négligées, cependant, concerne la tige.

Beaucoup ont tendance à concentrer l'essentiel de leur attention sur le cadre, les roues et le groupe. Bien que la mise à niveau vers des roues en carbone ou un cadre léger puisse faire une énorme différence, une chose qui est souvent négligée est l'ampleur de la modification d'une plus petite partie du vélo. Dans cet article, nous explorerons comment la longueur de la potence du vélo affecte l'expérience de conduite et ce qui peut vous convenir.

Quelles options sont disponibles ?

Lorsque vous décidez de la longueur de potence qui vous convient, il est important de décider du type de conduite que vous pratiquez. La longueur de la tige joue un rôle important dans le confort, la stabilité, la réactivité et l'aérodynamisme. Les longueurs les plus courantes pour les potences de vélo de route sont de 100 mm et 110 mm, mais des tailles de 80 mm à 140 mm sont largement disponibles. Ils offrent un équilibre entre tous ces facteurs. Examinons chaque caractéristique de conduite et comment la longueur de la potence l'affecte.

potence vélo 1

Confort

Sans aucun doute, une position droite est la plus confortable pour la majorité des cyclistes. Ceci peut être réalisé par certaines géométries de cadre détendues. Elle peut également être influencée par la longueur de la tige. Une potence plus courte encourage une position de conduite plus droite car le cycliste n'a pas besoin d'atteindre aussi loin. Vous seriez surpris de voir à quel point quelques centimètres peuvent faire la différence. Pour plus de stabilité, il est recommandé de choisir une tige proche de 80mm de longueur.

Stabilité

Pour certains cyclistes, avoir une conduite stable est très important. Cela est particulièrement vrai en descente ou par vent de travers. Avoir le contrôle supplémentaire peut inspirer confiance au cycliste. Cela peut rendre la conduite plus sûre. Les cyclistes professionnels ont tendance à choisir des potences plus longues. Une grande partie de leurs courses se déroule à grande vitesse, où la stabilité et le contrôle sont très importants, en particulier dans le peloton, où ils roulent souvent à quelques centimètres les uns des autres. Pour un meilleur contrôle et stabilité, une potence plus longue est recommandée.

Réactivité

Le rôle que joue la potence dans la réactivité d'un vélo n'est pas à négliger. Une potence plus courte modifie la répartition du poids par rapport au pneu avant. Bien que ce ne soit pas idéal pour les vitesses élevées ou les descentes, une potence courte peut être très bénéfique en ville où les vitesses sont plus lentes et où il y a de nombreux obstacles.

5 conseils d'entraînement

Aérodynamique

Le dernier facteur que nous aborderons dans cet article est l'aérodynamique. À des vitesses plus élevées, la plus grande force exercée sur le vélo est celle de la résistance au vent. Plus vous allez vite, plus cela a d'effet. Un doublement de la vitesse se traduit par une multiplication par quatre de la traînée aérodynamique. Pour lutter contre cela, il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire. De loin le plus grand coupable vous empêchant d'aller plus vite. On dit que le pilote est responsable d'environ 80% de la traînée aérodynamique.

Afin de lutter contre cela, la meilleure mise à niveau est l'habillement et la position de conduite. La position de conduite peut être améliorée en réduisant la zone frontale du cycliste. Une façon d'y parvenir est de placer le pilote dans une position plus aérodynamique. Une tige plus longue peut aider à le faire.

Qu'en est-il de l'angle de la tige ?

Pour rendre les choses encore plus compliquées que de simplement regarder la longueur de la tige, il y a aussi le facteur d'angle de la tige. Il y a tellement d'options disponibles. Peu de tiges ont un angle de tige de 0 degré. La plupart ont un angle de tige compris entre 6 et 18 degrés, certains le sont encore plus. L'une des raisons d'avoir une potence inclinée est que le tube de direction des vélos est incliné. Si la potence l'est aussi, elle peut être parallèle au sol, ce qui donne une belle apparence au vélo.

Ils peuvent également servir à de nombreuses autres fins. Tout comme la longueur de la potence peut influencer l'aérodynamisme et le confort, il en va de même pour un angle de potence différent. Les tiges peuvent être retournées. Par exemple, une tige de 17 degrés pourrait être retournée pour la mettre à un angle de -17 degrés. Une potence peut offrir une expérience de conduite très différente selon son orientation. Une potence inclinée vers le bas peut rendre le vélo plus aérodynamique, et une inclinée vers le haut peut offrir plus de confort.

Autres facteurs à prendre en compte

Lors du choix d'une tige, outre la longueur et l'angle, il existe d'autres facteurs de différenciation tels que le matériau avec lequel elle est fabriquée et son intégration ou non. Dans certains cas, le cycliste n'a pas beaucoup de choix car son vélo peut être équipé d'une potence et d'un guidon intégrés. En réalité, il n'y a pas de solution unique. De nombreux cyclistes choisiront même d'obtenir un ajustement de vélo professionnel pour avoir une position de conduite plus confortable et plus adaptée. Cela peut faire une grande différence.