Passer au contenu Passer au pied

Conseils pour faire du vélo dans des conditions météorologiques défavorables

Rouler par mauvais temps est une partie inévitable du cyclisme. Que ce soit face au vent, à la pluie, à la neige ou à la chaleur, voici quelques conseils pour mieux gérer les conditions et peut-être même prendre plaisir à relever le défi :

2conseils pour rouler à vélo dans des conditions météorologiques défavorables

Planification stratégique des itinéraires

Tenez compte des revêtements routiers

Conduite sur route

Portez une attention particulière aux surfaces potentiellement glissantes telles que les passages pour piétons, les lignes peintes et les revêtements métalliques. Ceux-ci peuvent devenir extrêmement glissants dans des conditions humides. Sur des surfaces glissantes, soyez prudent lors du freinage. Il est recommandé de freiner en utilisant principalement votre frein avant, afin de réduire le risque de queue de poisson.

Équitation de gravier

Soyez conscient du comportement des chemins de gravier dans votre région selon différentes conditions météorologiques. Évitez les itinéraires trop boueux qui pourraient obstruer vos pneus. La boue peut également entraîner une instabilité lors de la conduite.

Faire du VTT

Évitez de faire du VTT sur les sentiers à voie unique lorsqu'ils sont mouillés et boueux, car cela peut endommager le sentier, contribuer à l'érosion et augmenter le risque d'accident.

Détecter Obstacles aquatiques

Flaques d'eau et inondations : L'eau stagnante peut être trompeuse et dangereuse, cachant des dangers tels que des nids-de-poule profonds ou des objets pointus qui peuvent endommager votre vélo ou causer des blessures. Réacheminez toujours ou assurez-vous que la profondeur et le contenu de l'eau sont sécuritaires avant de continuer. La profondeur de l'eau peut être difficile à évaluer et peut rendre la conduite impossible.

Stay Près se mettre à l'abri

Choisissez des itinéraires offrant un accès rapide à un abri et ayant moins de trafic, ce qui peut être imprévisible en cas de mauvais temps. Le mauvais temps peut entraîner un manque de visibilité, rendant les routes potentiellement dangereuses pour les cyclistes. Connaissez suffisamment bien votre environnement pour trouver un abri immédiat en cas de tempête soudaine. Cela peut aller d'un café à un passage souterrain.

Modifier Rà l'extérieur Ddynamiquement

En cas de vent intense, vous pouvez rechercher des itinéraires qui peuvent vous abriter du vent, par exemple dans des zones forestières ou urbaines. Vous pouvez également choisir de changer de direction fréquemment afin de ne pas faire face à un vent contraire pendant des périodes prolongées.

Allez lentement pour aller vite

Prenez votre temps et faites des gestes intelligents au lieu d'essayer d'aller le plus vite possible, ce qui pourrait aggraver la situation en cas de mauvais temps.

Évitez de déraper

Les distances d'arrêt peuvent doubler par temps de neige ou de pluie par rapport à un temps clair. À l’approche des panneaux d’arrêt ou des intersections, assurez-vous de laisser suffisamment d’espace pour freiner en toute sécurité et éviter de déraper. Freinez principalement avec le frein avant afin de réduire le risque de blocage de votre roue arrière, ce qui pourrait entraîner une instabilité et une queue de poisson. Notez que les freins à disque s’arrêtent beaucoup plus efficacement dans des conditions humides. Il est préférable d'être prudent en matière de freinage, surtout si vous n'avez pas l'habitude de rouler par mauvais temps.

Cadeau»Je ne combats pas le vent

Par vent contraire, vous vous fatiguerez en faisant trop d'efforts pour maintenir la vitesse habituelle. Au lieu de vous concentrer sur le maintien de votre vitesse et de votre rythme, portez votre attention sur votre puissance. Il est recommandé que la majeure partie de votre trajet soit au rythme de la parole, ce qui signifie que vous êtes capable de parler, mais pas de chanter. C'est un bon moyen d'évaluer l'intensité avec laquelle vous roulez. Si vous avez du mal à avoir une conversation sur une longue distance, vous vous surmenez peut-être.

S'adapter aux conditions estivales

En été, les températures ont tendance à être les plus basses tôt le matin, surtout avant le lever du soleil. L'humidité est généralement plus élevée à cette période et diminue dans l'après-midi. Évitez de faire du vélo pendant les moments les plus chauds de la journée. Si vous souhaitez rouler dans ces conditions, il est important de laisser votre corps s'adapter. Cela pourrait prendre deux semaines complètes pour s’habituer aux températures élevées.

1-conseils pour faire du vélo dans des conditions météorologiques défavorables

Choix de roues et de pneus

Roulez avec des pneus plus larges

Rouler avec des pneus larges avec une bande de roulement épaisse est bénéfique lorsque vous roulez dans la neige, l'eau, le sable et la terre, car une bande de roulement plus large améliore la traction. Dans certaines régions, de nombreux cyclistes optent pour des pneus cloutés spécialement conçus pendant les mois de neige, ou optent pour un vélo de montagne lors des journées particulièrement dangereuses. Pensez à dégonfler légèrement vos pneus d'environ 5 à 10 % pour augmenter leur adhérence. Attention toutefois à ne pas laisser échapper trop d’air, car les températures froides réduiraient la pression de vos pneus. Si la température augmente, l’effet inverse se produira.

Sélectionnez la profondeur de jante appropriée

Choisir la bonne profondeur de jante pour vos roues peut être crucial dans des conditions météorologiques défavorables. Des jantes plus profondes, généralement supérieures à 50 mm, offrent des avantages aérodynamiques par temps venteux, mais peuvent être moins stables par vent latéral fort. Les jantes moins profondes, entre 25 mm et 45 mm, offrent plus de stabilité et sont généralement mieux adaptées aux conditions humides ou particulièrement venteuses. Tenez compte des vents latéraux et des conditions météorologiques de votre région lors de la sélection de la profondeur de jante pour garantir des performances et une sécurité optimales.

Elitewheels propose des roues en fibre de carbone conçues pour différents types de conditions de conduite.

Roues de route

Drive roues de route sont approuvés par l'UCI et offrent un bon équilibre entre aérodynamisme et légèreté. Ils sont disponibles en plusieurs profondeurs de jante, y compris la Drive 40Ds avec un profil de jante U/V résistant aux vents latéraux. Les largeurs de jante internes de 21 mm des roues de la version avec frein à disque vous permettent de rouler avec des pneus beaucoup plus larges, améliorant non seulement le confort mais également l'adhérence.

Roues de gravier

Tout comme Drive roues de route, le Drive Paires de roues gravel G45 excellez dans toutes les conditions météorologiques. Ils résistent aux vents latéraux. Les G45 disposent également de moyeux étanches à double paroi. Les largeurs de jante internes de 24 mm vous permettent de rouler avec des pneus gravel beaucoup plus larges, améliorant non seulement le confort mais également l'adhérence.

Vérifiez les pneus après chaque trajet

L’eau de pluie a tendance à transporter divers débris sur les routes, ce qui fait que les pneus pluie ramassent plus de saleté que d’habitude. Par conséquent, il est sage d’inspecter vos pneus après chaque trajet pour détecter la présence de silex, de verre et d’autres débris. De plus, recherchez toute coupure dans le pneu qui pourrait compromettre sa structure, conduisant potentiellement à une crevaison.

3conseils pour rouler à vélo dans des conditions météorologiques défavorables

Apportez le bon équipement

Ptu as des ailes sur ton Bike

Personne n’aime être aspergé de boue et d’eau de pluie ! Fixer des garde-boue à votre vélo est crucial lorsque vous roulez dans la neige mouillée ou sous la pluie, car ils vous protègent ainsi que les cyclistes et les piétons à proximité.

Même s’il arrête de pleuvoir, les routes peuvent encore être mouillées. L'eau sale projetée par vos roues peut vous tremper, vous donnant une sensation de froid et d'inconfort. Les ailes protègent efficacement vos pieds, vos jambes et votre dos de cette saleté, vous gardant au sec et plus propre.

Waterproof Couche

Les amateurs de plein air comprennent l’importance de la superposition, d’autant plus que les mains et les pieds reçoivent souvent une protection inadéquate par temps froid. Pour assurer une prise confortable sur les freins, même mouillés, portez des gants spécifiques au cyclisme.

Une veste de cyclisme imperméable de haute qualité est essentielle pour rester au sec et réguler la température corporelle lorsque vous faites du vélo sous la pluie. Choisissez une veste en matériau respirant pour éviter la surchauffe.

La visibilité peut être considérablement réduite par temps de pluie, c'est pourquoi le port de vêtements réfléchissants vous rendra plus visible dans le contexte, améliorant ainsi la sécurité.

1_1conseils pour rouler à vélo dans des conditions météorologiques défavorables

Qprotection oculaire de qualité

La protection des yeux est cruciale dans des conditions météorologiques défavorables. La pluie et la fonte des neiges peuvent provoquer des éclaboussures provenant des voitures et autres vélos, réduisant ainsi gravement la visibilité. De plus, en hiver, même lors de journées ensoleillées apparemment invitantes, le sol recouvert de neige peut réfléchir la lumière intensément, compromettant ainsi la visibilité. Pour relever ces défis, investir dans des lunettes de soleil ou des lunettes de protection de qualité est fortement recommandé pour garantir une vision claire et une sécurité optimale.

Casquette de vélo

Les bouches d'aération des casques sont bénéfiques par temps chaud mais moins sous la pluie. Le port d'une simple casquette de cyclisme sous votre casque peut assurer une protection efficace de votre tête, et sa visière peut protéger vos yeux des projections. De plus, pensez à ajouter un chapeau avec une visière sous votre casque de vélo pour éviter la pluie sur votre visage.

Un satellite Ccommunicateur

Un communicateur par satellite est essentiel pour appeler les services d’urgence dans les zones rurales. C'est un outil essentiel à transporter, qui vous garantit un moyen d'obtenir de l'aide dans des situations potentiellement dangereuses ou si vous vous trouvez dans un scénario dangereux.

Lumières

Par temps orageux, sombre, brumeux ou pluvieux, équiper votre vélo de lumières vous rend plus visible sur la route. Les feux avant éclairent la route ou le chemin devant vous, révélant les dangers potentiels difficiles à voir dans la pénombre. Les feux avant et arrière facilitent également drivers pour vous repérer.

Utilisez des feux blancs à l’avant de votre vélo visibles à 500 pieds et un feu arrière rouge à l’arrière visible à 600 pieds. Maintenir une grande visibilité est essentiel.

WSac en plastique résistant à l'eau

Prenez soin de protéger vos objets de valeur. Il est essentiel d'utiliser un sac étanche pour y placer les objets qui ne sont pas étanches et de s'assurer qu'il est correctement scellé.

Préparez suffisamment d’hydratation et de calories

Emportez toujours plus d'eau et d'aliments riches en énergie que ce dont vous pensez avoir besoin, surtout dans des conditions météorologiques extrêmes. Cela garantit que vous restez hydraté et plein d’énergie, quels que soient les retards ou l’exposition prolongée aux éléments.

Emportez toujours au moins 1.5 fois l'hydratation et les calories dont vous prévoyez avoir besoin pour votre trajet. Optez pour des collations accessibles et faciles à consommer, comme des gels et des barres énergétiques, pour garantir un apport suffisant en calories et en électrolytes.

L'hydratation devient critique à des températures élevées et pendant l'effort en général. Essayez de consommer au moins une bouteille d’eau de 16 onces par heure de vélo. Cependant, si vous êtes plus grand ou si vous suivez un itinéraire particulièrement exigeant, envisagez d’en transporter davantage. Par exemple, un cycliste de 150 livres devrait boire au moins une bouteille de 16 onces ou 500 ml par heure, mais si vous êtes plus lourd ou sur un chemin difficile, vous pourriez avoir besoin de jusqu'à quatre bouteilles de ce type par heure.

2_1conseils pour rouler à vélo dans des conditions météorologiques défavorables

Entretenez votre conduite

Nettoyez votre vélo

Après une sortie pluvieuse, tout comme vous devez rapidement vous doucher et vous sécher, votre chaîne de vélo nécessite le même soin. Assurez-vous de laver chaque partie exposée avec de l'eau et du savon. La sueur du cycliste a tendance à moins s’évaporer par temps froid et humide. Le sel de la sueur et des plans d'eau salée à proximité peut corroder le métal des boulons et des pièces délicates du groupe comme la chaîne, les manettes de vitesse, la cassette, les dérailleurs, etc… Assurez-vous de bien laver ces pièces.

Utiliser un dégraissant pour chaîne

Commencez par appliquer du dégraissant sur la chaîne, puis essuyez-la vigoureusement avec un chiffon jusqu'à ce qu'elle soit sèche. Cela permet de prolonger considérablement la durée de vie de la chaîne. Il est important de garder la chaîne propre. La même chose devrait être faite avec la cassette. De plus, évitez de mettre du dégraissant sur les moyeux, le boîtier de pédalier, les jantes et les plaquettes de frein.

Lubrifier la chaîne

Après avoir diminué la chaîne et la cassette et lavé le diminueur avec de l'eau, assurez-vous que la chaîne est sèche et appliquez de la cire ou de l'huile spécifique au vélo. Pour des conditions humides, utilisez un lubrifiant pour chaîne humide. Pour des conditions sèches, utilisez un lubrifiant pour chaîne sec.

Conclusion

En intégrant ces stratégies détaillées à votre routine cycliste, vous pouvez rester en sécurité et relever le défi de rouler dans des conditions météorologiques défavorables. Soyez prêt, restez en sécurité et acceptez les éléments dans le cadre de votre aventure à vélo.