Passer au contenu Passer au pied

Le guide ultime d’entraînement cycliste d’hiver

Décathlon Cyclisme d'hiver

Photo de Décathlon

Introduction

À mesure que les jours raccourcissent et que la température baisse, de nombreux cyclistes se retirent à l'intérieur, rangeant leur vélo jusqu'au retour des mois les plus chauds. Cependant, pour les cyclistes dévoués, l’hiver peut être une excellente occasion d’améliorer leurs compétences, de développer leur endurance et de maintenir leur forme physique. Dans cet article, nous explorerons l'importance de l'entraînement cycliste hivernal et fournirons des conseils sur la façon de tirer le meilleur parti de cette saison pour devenir un meilleur cycliste.

Entraînement en salle Zwift

Photo de Zwift

1. Adoptez l’entraîneur d’intérieur

Lorsque les conditions hivernales deviennent trop rigoureuses, un home trainer peut être votre meilleur ami. Ces appareils vous permettent de rouler à vélo dans le confort et la sécurité de votre domicile. Vous pouvez choisir parmi une gamme de programmes d'entraînement en salle, tels que Zwift, TrainerRoad ou Sufferfest, qui proposent des entraînements structurés et des expériences de conduite virtuelles. L'utilisation d'un entraîneur en salle maintient non seulement votre forme physique, mais vous permet également de vous concentrer sur des objectifs d'entraînement spécifiques, tels que l'amélioration de votre puissance ou le raffinement de votre technique de pédalage.

Le sanctuaire de l’entraînement à domicile

Les conditions hivernales peuvent être imprévisibles et parfois carrément dangereuses pour le cyclisme en extérieur. Les températures froides, la pluie, la neige et les routes verglacées peuvent rendre les sorties à l’extérieur inconfortables et dangereuses. C’est là que le home trainer devient votre sanctuaire cycliste d’hiver.

Les entraîneurs d'intérieur offrent un environnement contrôlé dans lequel vous pouvez maintenir votre programme d'entraînement sans vous soucier des conditions météorologiques défavorables. Vous n’aurez pas besoin de vous emmitoufler dans plusieurs couches de vêtements ni de naviguer sur des routes glissantes. Au lieu de cela, vous pouvez monter sur votre vélo dans le confort et la sécurité de votre propre maison, en maintenant votre routine de remise en forme toute l'année.

Entraînements structurés pour progresser

L’un des avantages les plus importants des home trainers est la possibilité de suivre des entraînements structurés adaptés à vos objectifs spécifiques. Les plateformes de formation populaires telles que Zwift, TrainerRoad et Sufferfest proposent une multitude de plans de formation et d'entraînements conçus par des coachs professionnels. Ces plans s'adressent à diverses disciplines cyclistes, que vous soyez cycliste sur route, vététiste ou triathlète.

Les entraînements structurés vous aident à tirer le meilleur parti de votre temps passé sur l'entraîneur en ciblant des aspects spécifiques de votre forme physique. Que vous souhaitiez développer votre endurance, augmenter votre puissance, travailler le sprint ou améliorer votre capacité à grimper, vous pouvez trouver des entraînements qui correspondent à vos objectifs. Ces programmes intègrent souvent des intervalles, des périodes de récupération et des défis progressifs pour garantir que vous réalisez continuellement des gains.

Entraînement en salle Zwift 2

Photo de Zwift

Expériences d'équitation virtuelles

L’un des aspects les plus excitants des home trainers est la possibilité de participer à des expériences de conduite virtuelles. Des plateformes comme Zwift ont créé des mondes numériques immersifs dans lesquels vous pouvez rouler avec des cyclistes du monde entier. Cela ajoute non seulement un élément de plaisir et de compétition, mais contribue également à lutter contre la monotonie potentielle de l'entraînement en salle.

Dans ces environnements virtuels, vous pouvez rejoindre des randonnées en groupe, participer à des courses et même affronter des ascensions épiques, le tout dans le confort de votre maison. L’aspect gamification de ces plateformes peut être très motivant, vous poussant à travailler plus dur et à rester engagé envers vos objectifs d’entraînement. De plus, cela procure un sentiment de communauté et de camaraderie avec les autres coureurs, même si vous êtes éloignés les uns des autres.

Amélioration ciblée des compétences

L’entraînement en salle vous permet également de vous concentrer sur des aspects spécifiques de votre technique cycliste. Sans les distractions de la circulation ou des changements de terrain, vous pouvez affiner votre efficacité de pédalage, travailler votre posture et pratiquer votre cadence. Certains programmes d'entraînement en salle proposent même des outils d'analyse vidéo pour fournir des commentaires en temps réel sur votre forme, vous aidant ainsi à effectuer des ajustements subtils qui peuvent conduire à des améliorations significatives de votre conduite.

L'efficacité du temps

Les journées d'hiver sont plus courtes et la lumière du jour limitée peut rendre difficile la recherche de temps pour des promenades en plein air. L'entraînement en salle élimine cet obstacle, car vous pouvez monter sur l'entraîneur quand cela vous convient, quelle que soit l'heure de la journée ou les conditions météorologiques. Cette efficacité du temps peut changer la donne pour ceux qui ont des horaires chargés, vous permettant de maintenir un entraînement cohérent tout au long de l’hiver.

Travaux de conception de Portland

Photo de Portland Design Works

2. Entretenez votre vélo

L'hiver peut être dur pour votre vélo. La combinaison de routes mouillées, de sel et de boue peut entraîner une usure accélérée. Nettoyez et lubrifiez régulièrement votre vélo pour éviter la corrosion et assurer son bon fonctionnement. Portez une attention particulière à votre drivetrain, car il est particulièrement sensible aux saletés et aux saletés hivernales. Investissez dans des ailes pour garder les projections de route à distance et envisagez d'utiliser des pneus plus larges et résistants aux crevaisons pour augmenter la traction et minimiser les crevaisons dans des conditions glissantes. Roues d'élite Drive carbone routières et gravier les roues ont de larges largeurs de jante intérieure qui peuvent accueillir en toute sécurité des pneus plus larges

La propreté est la clé

Faire du vélo en hiver, c'est affronter des routes mouillées et souvent salées. Ces conditions peuvent entraîner une usure accélérée de votre vélo, provoquant potentiellement de la corrosion, de la rouille et une diminution des performances. Pour contrer ces effets, faites du nettoyage régulier des vélos une priorité pendant les mois d’hiver.

  • Programme de nettoyage: Établissez une routine de nettoyage, en visant au moins une fois par semaine ou après chaque trajet particulièrement salissant. Faites attention au cadre, drivetrain, freins et roues.
  • Utilisez une solution de nettoyage douce : Évitez d'utiliser des produits chimiques agressifs qui pourraient endommager la finition de votre vélo. Optez plutôt pour un détergent doux ou une solution de nettoyage spécifique au vélo. Mélangez-le avec de l'eau tiède pour éliminer efficacement la saleté.
  • Pinceaux et éponges : Investissez dans un ensemble de brosses et d'éponges conçues pour le nettoyage des vélos. Ces outils peuvent vous aider à accéder aux zones difficiles d'accès, comme entre les pignons de cassette et les plateaux.
  • Rinçage complet : Après le nettoyage, rincez soigneusement votre vélo à l’eau claire pour éliminer tout reste de savon ou de débris. Portez une attention particulière à drivetrain, car cette zone est particulièrement sensible à l’accumulation de sable.

Lubrification pour un fonctionnement fluide

Les conditions hivernales peuvent priver votre vélo de sa lubrification et rendre les composants sensibles à la rouille. Pour garantir un fonctionnement fluide et une longévité, suivez ces conseils de lubrification :

  • Utilisez des lubrifiants appropriés : Sélectionnez un lubrifiant spécifique au vélo adapté aux conditions humides et froides. Appliquez-le avec parcimonie sur la chaîne, les dérailleurs et les câbles.
  • Focus sur le Driveformer: Les drivele train est particulièrement vulnérable pendant les trajets hivernaux. Appliquez du lubrifiant sur la chaîne, les poulies du dérailleur et la cassette, puis essuyez l'excès de lubrifiant pour éviter l'accumulation de saleté.
  • Entretien des freins : Vérifiez et lubrifiez les points de pivotement des freins, mais évitez de mettre du lubrifiant sur les plaquettes ou les disques de frein, car cela pourrait nuire aux performances de freinage.
Kit de nettoyage de vélo Muc Off

Photo de Muc-Off

Protection avec ailes

Les ailes, également appelées garde-boue, sont des accessoires précieux pendant la saison hivernale. Ils répondent à deux objectifs principaux :

  • Pulvérisation routière réduite : Les garde-boue minimisent la quantité d'eau, de boue et de débris projetés sur votre vélo et sur vous-même pendant la conduite. Cela vous permet non seulement de rester plus propre, mais protège également votre vélo d'une exposition excessive à l'humidité et au sel de déneigement.
  • Longévité: En réduisant l'exposition aux éclaboussures de la route, les garde-boue peuvent prolonger considérablement la durée de vie des composants de votre vélo, en particulier les driveformer.

Assurez-vous que vos ailes sont correctement installées et ajustées pour offrir une couverture optimale. Certains vélos peuvent nécessiter des supports ou des adaptations de garde-boue spéciaux.

Choisissez des pneus plus larges et résistants aux crevaisons

Rouler en hiver signifie souvent affronter des conditions routières imprévisibles, notamment de la glace, de la neige fondante et des débris. Pour améliorer la stabilité de votre vélo et réduire les risques de crevaison, pensez à opter pour des pneus plus larges et résistants aux crevaisons.

  • Pneus plus larges : Les pneus plus larges offrent une traction améliorée sur les surfaces glissantes, une meilleure maniabilité dans des conditions humides et un confort accru sur les routes accidentées. Ils peuvent également fonctionner à des pressions légèrement inférieures pour une meilleure adhérence.
  • Résistance à la perforation: Investissez dans des pneus dotés de couches résistantes aux crevaisons ou de carcasses renforcées. Ces pneus sont moins susceptibles de succomber aux débris pointus comme le verre ou les épines, qui peuvent être cachés sous la neige fondante de l’hiver.

Avant d'effectuer un changement de pneus, assurez-vous que votre cadre et votre fourche disposent de suffisamment d'espace pour des pneus plus larges. Consultez le fabricant de votre vélo ou un magasin de vélos local pour obtenir des conseils sur la compatibilité des tailles de pneus.

Elitewheels' Drive série carbone roues de route et roues de gravier ont été spécialement conçus pour accueillir des pneus plus larges qui peuvent augmenter l'adhérence dans des conditions humides et enneigées.

Objectifs

3. Fixez des objectifs clairs et maintenez la cohérence

L’entraînement hivernal peut parfois sembler monotone, il est donc essentiel de se fixer des objectifs clairs et réalisables pour rester motivé. Ces objectifs peuvent être liés à l’augmentation de votre endurance, à l’augmentation de votre FTP (seuil de puissance fonctionnel) ou à la maîtrise d’une compétence cycliste particulière. Maintenez la cohérence dans votre programme d’entraînement et envisagez de rejoindre une communauté cycliste virtuelle ou des randonnées en groupe pour maintenir votre enthousiasme élevé.

Fixation d'objectifs pour la motivation

Fixer des objectifs spécifiques et réalisables vous procure un sentiment d’utilité et de motivation tout au long de la saison d’entraînement hivernale. Voici pourquoi c'est important :

  • Motivation: Avoir un objectif clair vous donne une raison de monter sur votre vélo, même lorsque la météo n'est pas très accueillante. C'est une source de motivation qui peut vous aider à traverser les journées les plus difficiles.
  • Mesure: Les objectifs fournissent une référence pour le progrès. Que vous souhaitiez augmenter votre endurance, améliorer votre puissance ou travailler des compétences cyclistes spécifiques, avoir des objectifs quantifiables vous permet de suivre votre amélioration au fil du temps.
  • Mise au point: Les objectifs vous aident à concentrer vos efforts sur des domaines spécifiques de votre cyclisme qui nécessitent une attention particulière. Cette approche ciblée peut conduire à des améliorations plus significatives et plus efficaces.

Types d'objectifs

Lorsque vous fixez des objectifs pour votre entraînement hivernal, considérez une variété d’objectifs qui correspondent à vos aspirations cyclistes. Voici quelques types d’objectifs courants :

  • Endurance: Augmentez la durée et la distance de vos sorties pour développer votre forme cardiovasculaire et votre endurance. Par exemple, vous pourriez avoir pour objectif de réaliser un itinéraire longue distance spécifique d’ici la fin de l’hiver.
  • Puissance de sortie: Améliorez votre FTP (Functional Threshold Power) en intégrant un entraînement par intervalles à vos entraînements. Fixez-vous un objectif d’augmentation du FTP et travaillez à l’atteindre au cours de l’hiver.
  • Maîtrise des compétences : Identifiez les compétences cyclistes spécifiques que vous aimeriez perfectionner. Cela peut inclure des techniques de virage, de montée ou de descente. Pratiquez ces compétences régulièrement lors de vos sorties intérieures et extérieures.
  • Gestion du poids: Profitez des mois d’hiver pour vous concentrer sur le maintien ou l’atteinte d’un poids santé à vélo. Fixez-vous des objectifs liés à la nutrition et à la perte ou au maintien du poids.
  • Préparation de la course : Si vous avez des objectifs cyclistes compétitifs, profitez de l’hiver pour préparer la prochaine saison de courses. Fixez-vous des objectifs liés à l'entraînement spécifique à la course, tels que les contre-la-montre ou les intervalles de sprint.
Balade en groupe Zwift

Photo de Zwift

La cohérence est la clé

La cohérence est la base d’un entraînement hivernal réussi. Voici pourquoi c'est important :

  • Adaptation: Un entraînement régulier permet à votre corps de s'adapter progressivement au stress du cyclisme. Au fil du temps, cela conduit à une amélioration de la condition physique et des performances.
  • La formation des habitudes: La cohérence aide à former des habitudes d’entraînement positives. Lorsque le vélo fait partie de votre routine, il est plus facile de rester motivé et engagé envers vos objectifs.
  • Prévenir la perte de forme physique : Un entraînement irrégulier peut entraîner une perte des gains de condition physique. Pour maintenir et développer vos progrès, visez des séances d’entraînement régulières tout au long de l’hiver.

Tirer parti des communautés virtuelles et des promenades en groupe

Rejoindre une communauté cycliste virtuelle ou participer à des randonnées en groupe peut apporter une couche supplémentaire de motivation et de soutien pendant les mois d'hiver :

  • Responsabilité: Faire partie d'une randonnée communautaire ou en groupe peut vous tenir responsable de votre entraînement. Lorsque d’autres vous attendent, vous êtes plus susceptible de respecter votre emploi du temps.
  • Grande variété : Les sorties en groupe peuvent apporter de la variété à votre routine d’entraînement. Rouler avec d'autres personnes, que ce soit virtuellement ou en personne, conduit souvent à des itinéraires, des entraînements et des défis différents qui rendent l'entraînement intéressant.
  • Interaction sociale: Le vélo peut être une activité solitaire, mais les balades en groupe offrent des opportunités d'interaction sociale, ce qui peut stimuler votre enthousiasme et rendre l'entraînement hivernal plus agréable.
Cycliste courant en hiver

4. Entraînement croisé et récupération active

Mélanger d’autres formes d’exercice pendant l’hiver peut être bénéfique. Des activités comme la natation, la course ou même le ski de fond peuvent vous aider à maintenir votre forme cardiovasculaire et à vous détendre mentalement après le vélo. Des journées de récupération active avec des sorties légères ou des activités de faible intensité peuvent également aider à prévenir l'épuisement professionnel et à réduire le risque de surentraînement.

Avantages de la formation croisée

L'entraînement croisé consiste à intégrer différentes formes d'exercices dans votre routine d'entraînement pour compléter vos efforts à vélo. Voici plusieurs avantages de l’entraînement croisé pendant les mois d’hiver :

  • Engagement musculaire diversifié : Le cyclisme cible principalement certains groupes musculaires. Les activités d’entraînement croisé sollicitent différents muscles, aidant ainsi à prévenir les déséquilibres et à renforcer votre condition physique globale. Par exemple, la course à pied sollicite les muscles de vos jambes différemment du cyclisme, contribuant ainsi à une musculature plus équilibrée.
  • Forme cardiovasculaire : Le maintien d’une forme cardiovasculaire est essentiel à la performance cycliste. Les activités d'entraînement croisé comme la natation, la course ou même l'aviron en salle peuvent vous aider à maintenir ou à améliorer votre capacité aérobique.
  • Rafraîchissement mental : Les entraînements hivernaux peuvent parfois devenir monotones, conduisant à un épuisement mental. Le cross-training permet une pause mentale avec le vélo, permettant de profiter d'un dépaysement et d'un défi physique différent.
  • Prévention des blessures: Les blessures liées au cyclisme résultent souvent de mouvements répétitifs. L'entraînement croisé introduit de la variété, réduisant ainsi le risque de blessures dues au surmenage.
Piscine

Choisir des activités de formation croisée

Le choix des activités de cross-training dépend de vos préférences, de vos objectifs de mise en forme et des ressources disponibles. Voici quelques options populaires :

  • Nager: La natation est un excellent exercice à faible impact qui permet un entraînement complet du corps. Il améliore la forme cardiovasculaire, la flexibilité et la force tout en donnant à vos articulations une pause face à l'impact du cyclisme.
  • Exécution: La course à pied est une activité à fort impact qui peut aider à améliorer la force et l’endurance des jambes. Il est facilement accessible et peut être pratiqué à l'extérieur ou sur un tapis roulant, selon votre climat.
  • Ski de fond : Si vous habitez dans une région enneigée, le ski de fond est une activité hivernale par excellence. Il fait travailler le haut et le bas du corps et offre un excellent entraînement cardiovasculaire.
  • Aviron en salle : Les rameurs offrent un entraînement complet du corps qui complète bien le cyclisme. Ils améliorent la force du haut du corps et procurent un entraînement cardiovasculaire intense.
  • Yoga et Pilates: Ces pratiques améliorent la flexibilité, l’équilibre et la force de base. Intégrer le yoga ou le Pilates à votre routine peut améliorer votre posture sur le vélo et réduire le risque de blessures liées au cyclisme.

Jours de récupération active

Les journées de récupération active sont un élément essentiel de tout plan d’entraînement, y compris le cyclisme hivernal. Ces journées impliquent des balades légères ou des activités de faible intensité qui favorisent la récupération et réduisent le risque de surentraînement. Voici pourquoi la récupération active est cruciale :

  • Récupération musculaire: La récupération active aide à éliminer les déchets métaboliques de vos muscles, réduisant ainsi les douleurs et favorisant une récupération plus rapide.
  • Rajeunissement mental : Il offre une pause mentale après un entraînement intense, aidant à prévenir l'épuisement mental et à maintenir l'enthousiasme pour le cyclisme.
  • Cohérence améliorée : Les journées de récupération active peuvent vous aider à maintenir un programme d’entraînement cohérent en évitant les blessures et la fatigue.
  • Performance à long terme: L'intégration de la récupération active dans votre programme d'entraînement peut conduire à de meilleurs gains de performances à long terme.

Les sorties de récupération active doivent être effectuées à faible intensité, généralement à un rythme permettant de tenir confortablement une conversation. Ils peuvent être plus courts que vos entraînements réguliers.

Décathlon Cyclisme d'hiver

Photo de Décathlon

5. Habillez-vous élégamment pour rouler par temps froid

Ne laissez pas le froid vous dissuader de rouler en extérieur. Avec les bons vêtements, vous pouvez rester au chaud et à l’aise même par temps froid. La superposition est essentielle pour réguler la température de votre corps. Commencez par une couche de base qui évacue l'humidité pour éloigner la transpiration de votre peau, ajoutez des couches isolantes pour plus de chaleur et terminez par une couche extérieure coupe-vent et imperméable pour vous protéger des éléments. N'oubliez pas les accessoires chauds comme des gants thermiques, des couvre-chaussures et une casquette de vélo ou une cagoule pour protéger vos extrémités.

Superposition pour un confort optimal

La superposition est la base de l'habillage pour le cyclisme par temps froid. Cette approche vous permet de vous adapter aux conditions changeantes et de maintenir le confort tout au long de votre balade. Voici comment superposer efficacement :

  • Couche de base: Commencez par une couche de base qui évacue l’humidité. Cette couche, portée contre votre peau, aide à évacuer la transpiration de votre corps, vous gardant au sec et réduisant le risque de refroidissement. Recherchez des couches de base fabriquées à partir de matériaux comme la laine mérinos ou des tissus synthétiques conçus pour évacuer efficacement l'humidité.
  • Couches isolantes : Sur votre couche de base, ajoutez une ou plusieurs couches isolantes pour emprisonner la chaleur. En fonction de la température, vous pouvez choisir entre des matériaux isolants légers ou lourds comme des vestes isolantes en polaire, en duvet ou synthétiques. Ces couches aident à retenir la chaleur de votre corps tout en permettant à l'humidité de s'échapper.
  • Couche externe: La couche extérieure sert de barrière contre le vent, la pluie et la neige. Il doit être coupe-vent et imperméable pour vous protéger des éléments. Les vestes spécifiques au cyclisme avec des fentes d'aération réglables et des éléments réfléchissants sont d'excellents choix. Les vestes softshell sont des options polyvalentes pour les conditions froides et sèches, tandis que les vestes hardshell offrent une protection maximale contre la pluie et la neige.

Vêtements du bas du corps

En ce qui concerne le bas de votre corps, envisagez ces options de vêtements pour faire du vélo par temps froid :

  • Collants ou bavoirs de cyclisme : Investissez dans des collants ou des cuissards thermiques pour garder vos jambes au chaud. Recherchez des options avec un intérieur brossé ou doublé de polaire pour une isolation supplémentaire.
  • Jambières ou genouillères thermiques : Ce sont des accessoires pratiques que vous pouvez ajouter ou retirer en fonction de la température. Ils fournissent une chaleur supplémentaire à vos jambes sans avoir besoin de couches supplémentaires.
Lunettes d'hiver Decathlon

Photo de Décathlon

Protection des extrémités

Vos extrémités, comme vos mains, vos pieds et votre tête, sont particulièrement vulnérables au froid. Voici comment les protéger :

  • Gants thermiques : Des gants isolés, coupe-vent et imperméables sont essentiels pour garder vos mains au chaud et fonctionnelles. Assurez-vous qu'ils sont respirants pour éviter l'accumulation d'humidité.
  • Couvre-chaussures : Les couvre-chaussures en néoprène ou isolés aident à retenir la chaleur et à protéger vos pieds du vent froid et de la pluie. Pensez également à utiliser des chaussettes thermiques pour plus de chaleur.
  • Casquette ou cagoule de cyclisme : Couvrez-vous la tête pour éviter les pertes de chaleur. Une casquette de cyclisme se glisse confortablement sous votre casque et protège votre tête du vent et de la pluie. Une cagoule offre une couverture complète du visage, gardant votre visage et votre cou au chaud.

Lunettes Pilla

N'oubliez pas vos yeux. Par temps froid, des lunettes de cyclisme dotées de verres transparents ou à faible luminosité peuvent protéger vos yeux du vent, des débris et de l'air froid. Ils aident également à garder votre vision claire dans diverses conditions.

Accessoires

Pensez à ces accessoires supplémentaires pour améliorer votre expérience de cyclisme par temps froid :

  • Cache-cou : Un cache-cou ou un cache-cou peut être relevé pour couvrir votre visage et votre cou lorsque la température baisse, offrant ainsi plus de chaleur et de protection.
  • Chauffe-bras: Ceux-ci peuvent être ajoutés ou retirés en fonction des changements de température, offrant ainsi une chaleur supplémentaire à vos bras.
  • Chauffe-orteils : Si vous avez froid aux orteils, des chauffe-orteils jetables peuvent être placés à l’intérieur de vos chaussures de cyclisme pour fournir une isolation supplémentaire.

Tester et ajuster

Avant de partir pour un long trajet par temps froid, c'est une bonne idée de faire un petit essai pour vous assurer que vous êtes habillé convenablement. Cela vous permet d'évaluer votre confort et d'apporter les ajustements nécessaires à vos couches de vêtements.

N'oubliez pas que la clé pour rester à l'aise lorsque vous faites du vélo par temps froid est de rester au chaud mais pas de surchauffer. Ajustez vos couches de vêtements et vos accessoires selon vos besoins pour trouver le bon équilibre pour votre confort.

En suivant ces directives et en vous habillant élégamment pour rouler par temps froid, vous pourrez profiter du vélo tout au long de la saison hivernale sans sacrifier le confort ou la sécurité. Des vêtements et accessoires appropriés vous permettent de rester au chaud et à l'aise tout en pédalant par temps froid et de profiter au maximum de vos aventures à vélo tout au long de l'année.

Conclusion

L’entraînement cycliste d’hiver ne consiste pas seulement à survivre aux mois froids ; c'est l'occasion d'améliorer vos compétences cyclistes, de développer votre force et de vous préparer à une saison de conduite printanière et estivale réussie. En adoptant l'entraînement en salle, en vous habillant convenablement, en entretenant votre vélo, en vous concentrant sur l'entraînement de force et de base, en fixant des objectifs clairs et en intégrant l'entraînement croisé et la récupération, vous pouvez tirer le meilleur parti de votre hiver et devenir un cycliste plus fort et plus compétent lorsque le le temps chaud revient. Alors, n’hibernez pas votre vélo cet hiver : sortez et pédalez malgré le gel !