Passer au contenu Passer au pied

10 signes indiquant que votre vélo ne vous convient pas

Lorsqu'il s'agit de cyclisme, un bon ajustement du vélo est essentiel pour le confort, la performance et la sécurité. De nombreux cyclistes négligent l’importance d’un vélo bien ajusté, mais cela pourrait être le facteur clé qui vous empêche d’atteindre votre plein potentiel. Un vélo qui vous convient rendra vos déplacements plus confortables et vous permettra de rouler plus vite avec moins d'effort. Voici quelques signes indiquant que votre vélo pourrait ne pas vous convenir et ce que vous pouvez faire pour y remédier.

10 signes indiquant que votre vélo ne vous convient pas1

1. Atteindre excessivement le guidon

Si vous vous retrouvez à atteindre excessivement le guidon, imitant une pose de « superman » avec le torse courbé et les bras tendus devant, votre vélo est probablement trop grand pour vous. Cette position est non seulement inconfortable mais aussi potentiellement dangereuse. Tenir le guidon trop en avant peut rendre difficile l'accès rapide aux leviers de vitesses et aux freins, ce qui peut entraîner une augmentation de la distance d'arrêt et un risque d'accident.

De nombreux cyclistes tentent de contrecarrer une portée excessive en avançant leur selle, mais cela perturbe votre centre de masse et peut entraîner davantage d'inconfort et d'instabilité. Pensez plutôt à vous procurer un cadre de vélo plus petit où le guidon est plus proche de votre corps, réduisant ainsi la tension sur vos bras et votre tronc.

Pour certains cyclistes, le meilleur choix consiste souvent à choisir un vélo avec une géométrie moins agressive. Un vélo de route de tourisme sera plus droit qu’un vélo de course. Même s’il sacrifie les performances aérodynamiques, il offrira une expérience de conduite plus confortable.

2. Observer le moyeu avant

La visibilité de votre moyeu avant pendant le pédalage est une règle classique en matière d'aménagement de vélo. Si vous pouvez voir le moyeu de votre roue avant derrière le guidon, vous avez probablement trop de portée ; si c'est devant, vous n'avez pas assez de portée. Ce test simple peut vous aider à déterminer si la taille de votre monture est appropriée ou non. Pour ajuster la portée, vous pouvez essayer de modifier la longueur de la tige. Si après plusieurs ajustements, vous voyez toujours le moyeu dans la mauvaise position, il est peut-être temps d'envisager une taille de cadre différente.

3. Largeur de la barre trop large ou trop étroite par rapport à la largeur de vos épaules

La largeur de la barre affecte le confort et les performances. Des barres trop larges ou trop étroites peuvent entraîner des douleurs aux poignets, aux mains et aux épaules. Choisissez une largeur de guidon qui correspond à la largeur de vos épaules (généralement 36-38 cm pour les femmes et 40-42 cm pour les hommes) pour un confort optimal.

10 signes que votre vélo ne vous convient pas

4. Longueur et hauteur de la tige

Si vous vous sentez trop tendu vers le guidon, vérifiez votre potence. Les guidons intégrés ont la potence intégrée, ce qui rend impossible le réglage de la longueur de la potence. Pour les guidons traditionnels, des potences de différentes longueurs peuvent être sélectionnées, bien que choisir une potence trop courte puisse rendre difficile le contrôle du vélo, en particulier à grande vitesse, le rendant nerveux.

Utiliser une potence très longue (plus de 13 ou 14 cm) pour compenser un petit cadre peut avoir un impact négatif sur la maniabilité de votre vélo. Une potence plus longue ralentit la vitesse de direction, amortit la maniabilité et déplace votre poids vers l'avant, réduisant ainsi la traction et la stabilité dans les virages. Si vous avez besoin d'une potence aussi longue, il est temps d'envisager un cadre plus grand pour un meilleur équilibre et un meilleur contrôle. Trouvez la largeur de tige qui vous convient est très important.

Des entretoises sont utilisées pour régler la hauteur du guidon. L'utilisation de plus de trois entretoises de 1 cm sous le guidon peut être dangereuse, conduisant à un pivot compromis. Si vous devez ajouter des entretoises supplémentaires, votre cadre n'est peut-être pas de la bonne taille ou vous êtes peut-être plus à l'aise avec un vélo avec une géométrie différente. Notez également que les entretoises ne doivent pas être placées autour du guidon. Le guidon peut être scié en haut pour réduire la hauteur, éliminant ainsi le besoin d'une entretoise au-dessus.

5. Angle de levier de vitesse incliné

Les manettes doivent être positionnées de manière à garantir le confort des mains et des poignets. Les leviers de vitesses inclinés vers le haut pour les rapprocher peuvent provoquer des tensions au niveau du cou et des épaules et potentiellement conduire à une conduite moins stable. De même, le guidon doit être ajusté de manière à ce que la partie lâchée soit parallèle au sol pour éviter tout inconfort.

10 signes indiquant que votre vélo ne vous convient pas3

(Source : BikeRadar)

6. Limites d'extension de la tige de selle dépassées

Une tige de selle trop allongée est un signe clair que votre vélo est trop petit. Idéalement, il ne devrait y avoir qu’une quantité raisonnable de tige de selle visible au-dessus du cadre. Rouler avec une tige de selle trop étendue peut stresser le cadre et potentiellement l'endommager. Assurez-vous toujours que votre tige de selle se situe dans les limites d'extension recommandées par le fabricant. Si vous ne parvenez toujours pas à obtenir une extension complète des jambes, un cadre de vélo plus grand est nécessaire.

7. Impossible d’obtenir le bon revers

Les tiges de selle sont disponibles dans différents styles : en retrait, en ligne et en avant. Si aucune de ces options n’offre une position de conduite confortable, votre vélo n’est peut-être pas de la bonne taille. Le fait de devoir pousser votre selle loin vers l'avant suggère qu'un cadre plus petit est nécessaire, tandis que le pousser loin vers l'arrière indique qu'un cadre plus grand est nécessaire.

10 signes indiquant que votre vélo ne vous convient pas2

8. Les chaussures frappent la roue avant

Votre roue avant touche votre pied dans les virages, peut être le signe d'un vélo trop petit. Bien qu'un léger chevauchement des orteils soit courant et puisse être influencé par la taille du pied et la position des cales, un chevauchement important qui affecte votre conduite indique la nécessité d'un vélo plus grand avec un empattement plus long. Cela offrira plus d’espace pour pédaler sans interférence des roues.

9. Largeur de position insuffisante

La largeur de position, la distance entre vos pieds lorsque vous pédalez, est cruciale pour le confort et l'efficacité. Des rondelles de pédale, différentes longueurs d'axe et des adaptateurs de pédale peuvent vous aider à ajuster votre position. Si ces ajustements ne fonctionnent pas, un cadre de vélo ou un pédalier différent peut être nécessaire pour obtenir la bonne position.

10. La mauvaise longueur de manivelle

L'utilisation de manivelles trop longues peut entraîner de l'inconfort et de l'inefficacité, en particulier pour ceux qui ont une flexibilité limitée des hanches. De longues manivelles peuvent entraîner un évasement du genou en haut du coup de pédale. Le passage à des manivelles plus courtes peut atténuer ce problème, offrant un mouvement de pédalage plus naturel et plus efficace.

En conclusion, un vélo bien ajusté est essentiel pour rouler confortablement et efficacement. Si vous reconnaissez l’un de ces signes, il est peut-être temps de réévaluer l’ajustement de votre vélo. Consulter un monteur de vélos professionnel peut vous aider à tirer le meilleur parti de vos sorties, les rendant plus agréables et moins sujettes aux blessures.